Pour vous inscrire
à la newsletter,
envoyez-nous votre e-mail
en cliquant ici !

©2007-2011 - StNicolasenForet.com - Tous droits réservés.
Avec l'aimable autorisation de la Ville de Hayange. Ce site Internet sur St-Nicolas-en-Forêt est créé de manière bénévole et indépendante de la mairie de Hayange. Nous nous efforcons au maximum de vous proposer un contenu objectif en respectant chacun. Si toutefois un article, une brève ou une photo peut, selon vous, nuir à votre image ou à votre personne, consultez notre charte "Nicoforestier positif".

NEWS | DOSSIERS | INFOS PRATIQUES | ARCHIVES | NEWSLETTER

A LA UNE
Des dizaines d'arbres abattus

C'est un spectacle de désolation qu'ont découvert les Nicoforestiers en rentrant du travail ce soir du 12 mai 2011. La forêt qui borde le Boulevard des Vosges, près du Bout-des-Terres a été décîmée.


"Les arbres qui restent sont les plus petits,
les gros hêtres et chênes ont tous été abbatus".
 
Un arrachage sans pitié

"C'est sûr, la forêt a besoin d'être éclaircie, il faut la faire vivre [...] mais là, c'est du massacre, tous les arbres d'un certain gabarit, les centenaires, sont sauvagement abattus, ils sont trainés par un bulldozer qui écrase des dizaines d'autres arbres sur son passage" témoigne un Nicoforestier. En ce soir du 12 mai 2011, les habitants du Boulevard des Vosges sont amers, on vient de détruire "leur" forêt. Des centaines d'arbres abattus ou abîmés par la chute de végétaux de plusieurs siècles...

Les sentiers ont disparus
Les nombreux marcheurs qui avaient l'habitude de parcourir le sentier entre la Place des Pâquerettes et le Bout-des-Terres vont être déboussolé. Les petits sentiers ont complètement disparus sous les branchages, plus loin, de larges chemins ont été créé par l'engin mécanique en roulant sur les arbres les plus jeunes.

Et si ce n'était que le début?
Certains Nicoforestiers pensent savoir ce qui se prépare. "Ils veulent construire ici, c'est pas possible, ils vendent les arbres, mais ils ne s'arrêteront pas là... c'est l'appât du gain" affirme un riverain. "Vous verrez, ils vont continuer de couper les arbres, et laisser les branchages ici, comme l'an dernier, forcément, les branches ne se vendent pas aussi chères [...] c'est ce qui arrive quand on vend nos forêts..."

Nous avons posé la question d'une éventuelle construction de lotissement entre le Bout-des-Terres et la Place des Pâquerettes à la Mairie de Hayange, nous sommes en attente de la réponse que nous publierons sur cette page dés réception de la réponse.
 

A la place des anciens sentiers de forêt, des immenses clairières...


Jusqu'au 11 mai 2011, la Place du Bout-des-Terres était un havre de paix entouré de forêt. Désormais, c'est une vue sur la centrale Nucléaire de Cattenom et des dizaines de troncs d'arbres, alignés.